#Fail : intéressant diaporama sonore raté de RTL.fr sur la Syrie

Le diaporama sonore, réalisé par deux reporters de RTL.fr en Syrie (à Alep) et publié le 19 septembre, présente des erreurs de fabrication très instructives.

Au départ, un sujet en or. Reportage radio sur les combats en Syrie. Sons d’ambiance, témoignages d’adultes et d’enfants, anecdotes fortes. Un bon sujet radio… qui donne un diaporama sonore raté car le dialogue entre les images et le son n’a pas été suffisamment pensé et travaillé en amont.

Discordances son-image

Le décrochage entre le son et l’image place le visiteur dans une situation inconfortable : il doit écouter un récit d’une oreille et suivre du regard des images qui défilent d’une autre. L’un n’ayant pas toujours de rapport avec les secondes. C’est dérangeant. Deux types de discordances sont à l’oeuvre.

 Absence de présentation de l’interlocuteur.

Quand le visiteur entend une nouvelle voix, il s’attend à voir apparaître son visage rapidement.

— On entend la voix d’Abdallah, le chef de brigade à 00:06 sec. C’est lui qui va manifestement servir de fil rouge au récit. Mais ce qui semble être son visage (l’homme au talkie-walkie) n’apparaît qu’en 00:29.
— Basma, une infirmière, prend la parole à 01:53. Aucune photo d’elle n’est montré (même parcellaire pour respecter son anonymat, par exemple). A la place, on revoit quatre photos qu’on a déjà vues…
— Même absence de présentation pour Ali, 15 ans, en 02:04. Avec, en prime, un effet comique involontaire. Pendant que la journaliste parle du « visage poupin » d’Ali, qui a « perdu toute trace d’enfance », le visiteur voit s’afficher un visage barbu, celui d’Abdallah…
— On ne verra pas plus d’image du garçon de 12 ans qui témoigne du traumatisme que lui causent les combats, en 02:30.

♦ Les images et les sons se contredisent

— En 1’25, la journaliste explique que « Sheik Omar s’énerve » mais on voit une photo de lui souriant au milieu de ses hommes.

NB Le principe  de concordance son-image a cependant bien été respecté pour le personnage Abu Mohammed, le tourneur-fraiseur, qui s’improvise fabriquant de mortier.

Erreur de construction

Dans ce reportage, on a deux récits en un. Cela passe relativement bien sur le plan sonore mais plus du tout avec une narration visuelle.

La première partie, cohérente, est dédiée à l’action de la brigade d’Abdallah. La seconde partie, sans rapport avec les acteurs du début, parle du corps d’un adolescent abandonné sous une bâche bleue dans la rue et s’intéresse à la guerre vue par les enfants.

J’imagine qu’il s’agit en fait de deux reportages audio qui ont été rassemblés ici. On trouve, en effet, en 01:37, une attaque (au sens journalistique) : « C’est l’histoire d’une bache bleue… »). Problème : seules deux photos existent pour illuster cette seconde séquence qui dure en 1’05 mn, soit la moitié du diaporama sonore ! Il aurait mieux fallu arrêter le diaporama sonore à 1’37 plutôt que de poursuivre en réutilisant des photos déjà vues.

Changement de couleur de photo sans justification

Alors qu’on découvre le portrait, en couleur, d’Abu Mohammed à 46 sec., le Géo Trouvetout qui fabrique des armes (mortier). Les photos des essais du mortier passent inexplicablement en noir et blanc en 00:59, avant de revenir en couleur en 01:23 !

Utilisation de photos verticales

Le diaporama sonore est un format d’immersion visuel, qui s’épanouit en étant joué en plein écran. Le champ de vision du visiteur doit être captivé.
L’introduction de photo verticale rompt le charme de l’immersion. Lorsque, pour certaines scènes, on ne dispose pas de photos horizontales, on peut, au montage, zoomer dans la photo pour la placer en plein cadre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :